Funérailles abordables et écologiques partout en Belgique




Funérailles

Qu'il s'agisse d'un enterrement, d'une crémation ou de prévoyance funéraire, l'offre d'Aeternia est abordable et écologique.

L'enterrement


L’enterrement le plus simple est la formule la moins chère.

L’enterrement le plus simple signifie que le défunt sera enterré dans une sépulture en pleine terre (c’est-à-dire sans caveau) dans sa commune de domicile ou de décès, sans pierre tombale. Cette sépulture pourra être réattribuée après 5 ans. A Bruxelles et en Flandres, l’inhumation dans ce type de sépulture est possible sans cercueil. Le défunt est simplement enveloppé dans un linceul.

Aeternia vous propose un enterrement à partir de 500 EUR, soit un tarif nettement inférieur à la moyenne du secteur des pompes funèbres.

Concession pour plus de 5 ans


Si la famille désire disposer d’un lieu de mémoire pour plus de 5 ans, elle devra acquérir une concession et la renouveler tant qu’elle souhaitera la conserver. La durée de la concession varie selon les régions : entre 15 et 30 ans en région wallonne et 50 ans à Bruxelles et en Flandres.

Deux types de concessions sont possibles : en pleine terre ou en caveau.

Concessions en pleine terre

Ce type de concession est le moins coûteux car il nécessite beaucoup moins de travaux: il n'y a pas de caveau.

La symbolique de la pleine terre est le retour à la terre.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, plusieurs personnes peuvent être enterrées dans une même concession en pleine terre : il n’est donc pas nécessaire de disposer d’un caveau.

Concessions en caveau

Le caveau est une cellule en béton, dont la construction peut représenter un coût très important.

Le caveau représente la tradition de la conservation des défunts et d’un lieu de mémoire familial.

Pierre tombale


Qu’elle soit en pleine terre ou en caveau, une concession doit généralement être recouverte d’une pierre tombale en marbre ou en granit par exemple, généralement coûteuse.

Sépulture végétale


En partenariat, Aeternia propose une alternative à la fois plus abordable et plus écologique aux pierres tombales classiques : la sépulture végétale. Seul l’encadrement, permettant de délimiter la sépulture, est en pierre. La sépulture elle-même est garnie de plantes vivaces qui nécessitent peu d’entretien. La tombe est ainsi fleurie au rythme des saisons.

L’enterrement est-il écologique ?


En termes écologiques, l’enterrement ou, plus exactement, l’inhumation représente probablement le mode de sépulture qui a l’empreinte écologique la plus réduite, en attendant l’avènement d’autres possibilités telles que l’humusation.

La crémation


Aeternia vous propose une crémation à partir de 1 000 EUR, soit un tarif nettement inférieur à la moyenne du secteur des pompes funèbres.

La crémation ou incinération a beaucoup de succès. Généralement considérée comme moins chère et plus écologique, cette impression doit être nuancée : en effet, il faut prendre en compte le supplément que représente le crématorium et le bilan énergétique important de la crémation.

La crémation doit nécessairement se dérouler dans un crématorium agréé. Il en existe une quinzaine en Belgique. Le choix du crématorium est entièrement libre.

Les crématoriums mettent à disposition une salle de cérémonie multiconfessionnelle, ainsi qu’une salle de réception pour accueillir les familles autour d’une collation (table de café).

Une fois la crémation effectuée, les cendres sont remises à la famille. Celle-ci a alors le choix de les disperser ou de les conserver.

Dispersion des cendres


La plupart des crématoriums proposent la dispersion des cendres sur place (éventuellement contre paiement).
Les cendres peuvent également être dispersées au cimetière ou au domicile.
La dispersion sur tout terrain privé est possible moyennant accord du propriétaire.
La dispersion en mer (ou plutôt : l’immersion) peut également être organisée par voie officielle dans certaines communes côtières telles qu’Ostende et Blankenberge.

Conservation des cendres


Aeternia propose une gamme étendue d’urnes écologiques.

Chaque commune propose des espaces pouvant accueillir des urnes : columbariums, cavurnes et concessions pleine terre. Les cendres peuvent dès lors être inhumées (enterrées) dans une sépulture.

Vous pouvez également enterrer l’urne à la maison ou les conserver chez vous.

La crémation est-elle écologique ?


Il faut savoir que le processus de crémation nécessite une énergie importante.

La crémation étant un choix philosophique, Aeternia a fait le choix de compenser les émissions de CO2 qu’elle engendre.